top of page
Rechercher
  • Bernard Leservoisier

Quand la communication ne passe plus dans votre entreprise


La communication ne passe plus entre vos collaborateurs ? Certains s’évitent et ne se parlent plus, d’autres ne communiquent entre eux que sur un ton méfiant, acerbe. L’ambiance est morose et les tensions érodent les motivations, l’engagement et le moral de tous.

Il est urgent de faire quelque chose, mais quoi ?

Alléger l’atmosphère, atmosphère…

Difficile d’engager une discussion constructive avec vos collaborateurs s’ils sont submergés par leurs émotions et braqués sur leurs positions.

La priorité est de rétablir une certaine sérénité : en organisant des ateliers entre collaborateurs non antagonistes où chacun pourrait s’exprimer librement. Ou en passant par le corps, si les émotions sont trop à vif et la parole ardue : yoga, massage, chant, sophrologie…

Mettre en place un système de prévention et d’alerte

Si la situation a dégénéré au point de rendre la communication difficile, voire impossible, c’est que des signaux d’alerte sont passés inaperçus : conflits entre collègues qui s’entendaient pourtant bien, prolifération des erreurs, aggravation de l’absentéisme et recrudescence des arrêts maladie, etc.


Pour éviter de se laisser surprendre à nouveau, il serait utile de réfléchir à la mise en place d’un système de prévention et d’alerte qui inclurait, par exemple :


  • une boîte à idées où chacun pourrait – de manière anonyme ou non – identifier des problèmes et proposer des pistes d’amélioration ;

  • des réunions au cours desquelles des collaborateurs examineraient lesdites propositions et recommanderaient à la direction celles qui leur paraissent pertinentes ;

  • l’accès à des services favorisant le bien-être : séances de yoga, sophrologie ou massage à l’heure du déjeuner, par exemple, pour les collaborateurs qui se sentent stressés ou fatigués ;

  • des activités de team-building favorisant l’établissement de liens entre collaborateurs de niveau hiérarchique et de services différents, au-delà des relations habituelles de travail ;

  • un projet mobilisant les collaborateurs vers un objectif dont la réalisation permettrait à chacun de se sentir utile et renforcerait la fierté et la satisfaction de tous de travailler ensemble au sein de l’entreprise.

Développer un guide des bonnes pratiques en matière de communication interne

Les situations conflictuelles résultent souvent de malentendus ou de non-dits qui dégénèrent. L’adoption d’un guide de bonnes pratiques élaboré conjointement par des représentants de l’ensemble des collaborateurs pourrait, si ce n’est éviter les conflits, du moins limiter leur occurrence et leur gravité.

Ce guide inclurait des bonnes pratiques, telles que :

  • Utilisez un langage clair et assurez-vous que vous êtes compris(e). Cela semble une évidence et pourtant l’expérience prouve le contraire : entre le jargon et les acronymes, les sous-entendus, les non-dits et les approximations, les messages que l’on émet sont parfois reçus de manière différente de celle que l’on aurait souhaité. Il est crucial d’adapter son langage au destinataire et, lorsque l’on attend un retour de sa part, de s’assurer qu’il ou elle a bien compris la demande.

  • Soyez plus à l’écoute de l’autre que de vous-même. Prêtez attention à la personne à laquelle vous vous adressez. Posez-lui des questions, sollicitez son retour, montrez-lui que vous vous intéressez à son opinion. Cela vous permettra de détecter un souci de compréhension que cette personne n’oserait pas formuler et encouragera un dialogue qui pourrait faire évoluer votre demande ou, du moins, votre manière de la formuler.

  • Prenez en considération la communication non verbale. Vos gestes, le ton de votre voix, les expressions de votre visage influencent plus la manière dont votre message est perçu que les mots que vous prononcez. C’est d’autant plus important lorsque le message est sensible.

Si vous êtes sereins et en paix avec vous-même, vous ou vos collaborateurs seront d’autant mieux à même de communiquer de manière saine et de rester productifs et efficaces, quelle que soit la situation. Pas facile d’y parvenir au quotidien dans un environnement professionnel souvent tendu !

D’où la nécessité de recourir à des « outils » adéquats pour rétablir et / ou maintenir le bien-être au sein de l’entreprise…


45 vues0 commentaire
bottom of page