top of page
Rechercher
  • Réseau BVEE

Troubles musculosquelettiques (TMS) liés au travail, les clés d’une prévention efficace



Plus de deux salariés sur trois souffrent de problèmes de dos.


Les causes sont le plus souvent multiples, et l’activité professionnelle peut comporter des facteurs de risques : manutentions manuelles, chutes, exposition aux vibrations, mais aussi organisation du travail et stress. Aujourd'hui, le mal de dos est un enjeu majeur de santé publique et de santé au travail.

En France, 20 % des accidents du travail sont liés à des lombalgies et entraînent des arrêts de travail. Chaque année plus de onze millions de journées de travail sont perdues du fait des lombalgies.

Il est donc grand temps de faire attention à l’intégrité physique de ses salariés, et cela passe en partie par l’attention donnée à la réalisation des bons gestes et postures.

Comment prévenir ?

  1. Prévenir les risques et tenir compte des caractéristiques de la charge et du milieu de travail, de l’effort physique requis, des exigences de l’activité et des facteurs individuels.

  2. Organiser les postes de travail en fonction des aptitudes de chacun.

  3. Promouvoir la santé et la sécurité au travail. Pensez aux intervenants externes qui peuvent apporter des clés et des solutions à vos collaborateurs.


5 clés pour adopter les bons gestes et postures au travail.


1. Faire des étirements avant et pendant chaque prise de poste.


2. Faire des pauses toutes les 30 minutes, se lever, marcher un peu et se dégourdir les jambes. Le cerveau fonctionnera mieux avec des pauses. N’oubliez pas, notre focus et notre concentration ne peuvent pas durer plus de 90 minutes.


3. Travailler ses yeux ! Si vous passez votre journée devant un écran, vos yeux fatiguent énormément et c’est un capteur postural important.

Faire des étirements de droite vers la gauche et de haut en bas, des cercles et fermer les yeux quelques secondes pour les reposer.


4. Lorsque vous êtes assis, veillez à toujours maintenir le dos droit et à avoir votre tête dans le prolongement de votre colonne vertébrale pour privilégier une bonne posture. Vos jambes ne doivent pas être croisées mais légèrement écartées et vos pieds doivent être bien à plat ou sur un repose-pieds. Il est préférable d’avoir un bon siège ergonomique avec un dossier afin de faciliter la posture droite.

L’idéal lorsque vous travaillez devant un écran est de chercher des points d’appui pour tous vos muscles en tension : au niveau de votre dos, vos fessiers, vos pieds et vos avant-bras (pour éviter les tendinites). La tête doit être droite et l’écran en face de vous, vos épaules sont relâchées, votre dos est appuyé contre le dossier surtout au niveau des lombaires.

Au niveau des jambes et des pieds, il faut un espace suffisant pour les positionner confortablement et éviter les objets au sol susceptibles de vous faire tomber.

Évitez de croiser vos jambes pour ne pas diminuer votre circulation sanguine et posez vos pieds bien à plat.


5. Utiliser une balle à picot sous vos pieds et entre vos mains. Les pieds sont également des capteurs posturaux importants. Le fait de passer une balle à picot sous vos pieds inhibe les réactions nerveuses trop prononcés et relâche les tensions, de ce fait, vous travaillerez vos réflexes archaïques en même temps :)


Organiser un atelier "postures de travail dans votre entreprise"


Pour analyser et comprendre ses mauvais reflexes et mettre en place de nouvelles habitudes pour prévenir les TMS, BVE vous propose de faire intervenir Iliana Lotte, posturologue, dans vos locaux ou sur le terrain lors d'un atelier consacré à cette thématique.





42 vues0 commentaire

Comments


bottom of page