top of page
Rechercher
  • Docteur Jean-Christophe Gomez

Moins d'arrêts de travail grâce à l'activité physique en entreprise


La pratique d’activités physiques et sportives (APS) en entreprise diminue l’absentéisme au travail. Or seulement 18% des entreprises proposent des APS, bien que cela soit le souhait de 83% des salariés.

Promouvoir la santé au travail

Les APS en entreprise sont l’ensemble des moyens mis en œuvre par l’employeur pour encourager une pratique volontaire de l’APS, avec pour objectif le maintien et l’amélioration de la santé globale dans l’environnement de travail.

Selon l’OMS, la sédentarité est la 4e cause de décès prématurés dans le Monde. Elle recommande une activité physique minimum de 30 minutes 5 fois par semaine. Il est important de souligner que la crise sanitaire du Covid a fait accroitre les comportements sédentaires.

Les bénéfices de la pratique de l’activité physique en entreprise

La pratique d’APS en entreprise est bénéfique tant au niveau individuel que professionnel.

Elle diminue le risque de pathologie chronique : pathologies cardiovasculaires (dont 80% sont évitables), cancer, stress et pathologies psychiques.

La pratique d’APS au travail diminue l’absentéisme de 5,6%, le turn over de 3,2%, le stress et les risques psychosociaux (RPS) dont le burn out, les troubles musculosquelettiques (TMS), la fatigue, l’accidentologie au travail.

Elle augmente la productivité du salarié de 6 à 9% et sa rentabilité jusqu’à 14%, améliore le bien-être chez 89% des salariés, ainsi que l’esprit d’équipe et cohésion de 87%, et la durée de vie de 3 ans.

Un collaborateur démotivé coûte 1430 euros à son employeur. Au contraire, 1 euro investi dans l’APS en entreprise lui rapporte entre 2,5 et 4,8 euros. La pratique d’APS en entreprise participe donc pleinement à la QVT et à la performance de entreprise

L’APS en entreprise diminue le risque de lombalgie, qui représente 20% des accidents et des arrêts de travail, d’une durée moyenne de deux mois, soit 12,2 millions de journées de travail perdues.



Il existe une volonté politique de promouvoir l’APS en entreprise, dans le cadre de la Stratégie Nationale Sport Santé 2019-2024, et la rédaction d’un référentiel AFNOR (2021) pour les dirigeants d’entreprises et les administrations.

L’APS au travail : mode d’emploi

L’action de l’entreprise afin de faciliter l’APS au travail peut se faire à trois niveaux :

- Sensibiliser les salariés (par des supports de communication et d’information)

- Faciliter la pratique (par des moyens matériels mis à disposition, une organisation du temps de travail)

- Organiser des activités, avec un encadrement spécifique (intervenant extérieur le plus souvent)

Il est important de préciser que « courir toute la journée » au travail n’est pas une APS saine, car c’est un effort contraint. Or le caractère volontaire de la pratique fait partie intégrante des bénéfices.

L’activité de base reste la marche, accessible à tous : pour se déplacer en-dehors (trajets, à pied voire à vélo) et dans l’entreprise (remplacer les mails et coups de fil par quelques pas ou étages par l’escalier).

L’activités physique et sportive en entreprise s’intègre donc pleinement dans la QVT et la RSE.


Organiser des séances d'APS avec Bien vivre en entreprise

Pour accompagner la santé de votre entreprise et le bien-être de vos collaborateurs Bien vivre en entreprise propose plusieurs ateliers et séances : Yoga sur chaise, Réveil musculaire, Sport...


68 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page